Translation

Terminologie funéraire

 

Embaumement

L’embaumement désigne l’ensemble des techniques visant à conserver la dépouille mortelle d’un proche dans un état le plus naturel possible. Il y a principalement deux raisons pour lesquelles l’embaumement est une pratique courante. La première est pour la préservation du corps pendant un certain temps de façon à permettre une période de visites, et toutes pratiques ou rituels selon les croyances religieuses ou autres. La deuxième est pour prévenir la prorogation des maladies. Les égyptiens furent les premiers à pratiquer l’embaumement. Le présent texte a pour but de vous expliquer ses principales étapes.

Au début, nous lavons la dépouille de la tête aux pieds, et ensuite nous préparons le visage. C’est-à-dire, nous fermons les yeux, la bouche, et nous rasons le visage si nécessaire.

L’embaumement artériel est en fait le remplacement du sang de la dépouille par une solution préservatrice. Cette solution chimique, composée à la base de formaldéhyde et d’eau, gèlera temporairement la majorité des cellules du corps. Pour ce faire, une incision d’environ cinq centimètres est pratiquée au niveau de la clavicule droite par laquelle une artère et une veine sont sorties. Ensuite, un injecteur introduit la solution par l’artère pour permettre au sang de sortir par la veine. En plus, nous aspirons les gaz corporels au niveau des cavités thoraciques et abdominales à l’aide d’un trocart.

La dépouille est lavée une autre fois, et nous terminons avec les soins cosmétiques, la coiffure, l’habillage, et le placement de la dépouille dans son cercueil. Au besoin, nous utilisons des procédures différentes pour l’esthétique.

L’embaumement nécessite en moyenne trois heures. Il peut arriver que nous ayons besoin de cinq à sept heures pour la préparation. Chaque cas est unique.

 

 

 

Inhumation

L’inhumation est un mode de disposition finale. Il s’agit tout simplement de la mise en terre de la dépouille mortelle. Actuellement, près de la moitié des Canadiens optent pour l’inhumation. Les gens choisissent l’inhumation pour différentes raisons, quelles soient spirituelle, de croyance religieuse ou autre.

Lorsqu’une personne envisage l’inhumation, certaines décisions sont à prendre quant à l’endroit (dans quel cimetière), et au genre d’inhumation, à savoir si le cercueil sera déposé directement dans la terre ou dans une voûte métallique ou de ciment. Il est conseillé de planifier le type de disposition finale; de s’assurer de bien comprendre les règlements du cimetière, et les clauses du contrat d’inhumation de façon à s’assurer du respect de vos dernières volontés. Par exemple, vous voudriez peut-être faire l’acquisition d’un nouveau lot au cimetière pour offrir à vos proches la possibilité d’être inhumés au même endroit.

 

 

Crémation

La crémation est le processus par lequel le corps est réduit à des composés chimiques de base sous forme de gaz et de fragments osseux. L’incinération consiste à utiliser une chaleur intense et un procédé de vaporisation. Contrairement à la croyance populaire, les restes incinérés ne sont pas des cendres, mais plutôt des fragments osseux séchés et pulvérisés dans un four crématoire. Ce processus transforme les os en une matière de couleur de sable fin.

La crémation peut être pratiquée avant ou après les rites funéraires, et peut être une alternative à l’inhumation d’un corps dans un cercueil. Les restes incinérés ne sont pas nocifs à la santé, et peuvent être inhumés, déposés en niche ou disposés d’autres façons.

Dans certaines religions, la crémation est le rituel normal. L’incinération est un terme régulièrement utilisé en Amérique du nord pour signifier une crémation.

 

 

 

Mise en tombeau

La mise en tombeau se définit par le dépôt du cercueil de la dépouille mortelle dans un tombeau. Un tombeau est généralement un espace réservé à un cercueil dans un mausolée, un monument funéraire ayant les dimensions d’un bâtiment. Il y a des mausolées intérieurs et extérieurs. Nous les retrouvons principalement dans les cimetières ou dans des lieux de culte.

 

 

Mise en niche

La mise en niche est l’action de déposer une urne dans une alcôve. La niche est un emplacement carré ou rectangulaire aménagé pour recevoir l’urne. La niche peut être à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment. Elle peut être incorporée à un monument et fermée par une vitre ou une plaque de granite. On retrouve des niches dans les cimetières et dans certaines entreprises funéraires du Québec. Il est recommandé de vous informer auprès des entreprises qui offrent ce genre de service pour connaître les différents règlements qui régissent les niches.

Le personnel de la Maison Funéraire Lamarre & Fils, située à Alfred (Ontario), a le privilège d’être au service des familles d’Alfred-Plantagenet et des collectivités environnantes, soit la grande région de l’Est ontarien. Ainsi, nous sommes reconnaissants de la confiance témoignée envers notre établissement.

  • 453, rue St.Philippe, C.P. 520, Alfred (ON) K0B 1A0

  • 613-679-2802

  • info@lamarrefh.ca

  • www.lamarrefh.ca