Translation

Notre héritage

Cinq générations de la famille Lamarre au service des collectivités environnantes.

La famille Lamarre est au service des familles en deuil de la région depuis déjà cinq générations, c’est à dire depuis 1875, date à laquelle Cyprien Lamarre s’était installé à Bourget.

Sous la raison sociale de Maison Funéraire Lamarre & Fils, Gilles Lamarre et son fils Luc poursuivent l’entreprise familiale, établie à Alfred par Télesphore Lamarre dès 1924.

Cyprien a été un pionnier du métier dans cette région du pays. C’est à Bourget, petite localité qui s’appelait alors « The Brook », qu’il s’installa en premier lieu dès 1875. Il arriva tout jeune du Bas Canada et ce sont probablement les circonstances et les besoins locaux qui l’ont dirigé vers cette activité.

Plus tard, en 1924, son fils Télesphore, qui avait suivi ses traces, décida de s’établir à Alfred et fonda l’entreprise qu’héritera ensuite son fils Léon. Aujourd’hui Gilles et Luc, fils et petit-fils de Léon sont toujours en place et desservent la région environnante. Cyprien Lamarre a été également un pionnier dans un autre domaine : il a fait partie du premier groupe d’entrepreneurs en pompes funèbres à avoir suivi un cours d’embaumeur à Montréal en 1900. Pour sa part, Télesphore obtint sa licence de directeur de services funéraires en 1928.

Plus de 14 décennies se sont écoulées depuis les débuts de l’entreprise et bien des choses ont changé aujourd’hui.

Jusqu’aux environs de 1940, la pratique courante était d’exposer les défunts à la maison, mais vint ensuite l’usage des salons mortuaires. La maison Lamarre ne tarda pas à emboîter le pas en ouvrant immédiatement un Salon funéraire à Alfred. À cette époque, Léon obtint son diplôme du Board of Examiners of Toronto et il figura à la tête de la classe. Tout en poursuivant sa carrière de directeur de services funéraires, Léon Lamarre a mené plusieurs activités parallèles : il fut greffier du village d’Alfred pendant 14 ans et secrétaire de la Commission hydroélectrique pendant 25 ans. Il fut également conseiller scolaire pendant 15 ans et membre de la chorale paroissiale durant un quart de siècle.

En 1960, l’entreprise construit un tout nouvel établissement funéraire, plus vaste et moderne afin de répondre aux besoins de la population. Ainsi, la population d’Alfred et de la région environnante sera desservie dès 1970 à partir de deux localités, à savoir Alfred et Plantagenet.

Léon Lamarre est décédé le 9 novembre 2010 à l'âge de 95 ans ayant toujours sa licence de directeur de services funéraires avec un statut émérite. Ce statut est accordé aux personnes ayant détenu un permis sans interruption et sans avoir été sanctionnées pendant cinquante ans ou plus. Aujourd’hui, ce sont Gilles et Luc qui ont pris la relève. Gilles est diplômé depuis 1967 du Collège d’embaumement de Toronto.

Pour sa part, Luc a obtenu un diplôme en administration à l’Université d’Ottawa et un autre diplôme en Formation en services funéraires au Collège Cambrian de Sudbury; il a obtenu sa licence de directeur de services funéraires en 1995. Luc fait partie de la cinquième génération en ce qui concerne l’exploitation de l’entreprise familiale. La famille Lamarre est fière de ses racines et de l’héritage des valeurs transmises de génération en génération. Ainsi, cinq générations se sont succédées sur une période de plus de 140 ans.

La fierté et la réputation de la Maison Funéraire Lamarre & Fils prennent racine dans les nombreuses années de services au sein des collectivités environnantes.

Corbillard à chevaux datant de 1880
propriété de la
La direction des funérailles a été confiée à la Maison Funéraire Lamarre & Fils,
Pour un brin d'histoire... cliquez sur la photo

1924-1960

1960-1994

1994…